MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Jeunes Communistes des Hauts de Seine (MJCF92)

Jeunes Communistes des Hauts de Seine (MJCF92)

Second tour des départementales : un département encore plus à droite, les jeunes encore plus méprisés !

 
 
 

Le deuxième tour des élections départementales a livré son verdict. Sans surprise, la nouvelle assemblée départementale sera dirigée par la droite de Devedjian. 38 élus sur 46, soit une progression de 8 élus sur la gauche, l'heure est à la satisfaction pour le parti de Sarkozy.

C'est une mauvaise nouvelle pour tous les jeunes, mais aussi tous les salariés du département qui vont encore subir les choix politiques ultra-libéraux de l'UMP et de l'UDI : trop peu de crèches départementales qui ne permettent pas aux femmes de reprendre une activité professionnelle, aucune aide aux jeunes pour le remboursement de la carte Imagin'R, … La liste est longue du gâchis de la gestion du département le plus riche de France.

La gauche paye elle aussi les effets néfastes de la politique gouvernementale. Entre le charcutage des cantons et le rejet du PS, le bilan est là : sur 16 conseillers de gauche (8 FdG, 7 PS et 1 EELV), il n'y en a plus que 8 (6 FdG et 2 PS).

Dans un conseil général parmi les plus à droite en France, le gouvernement a réussi à renforcer la majorité départementale en place, un véritable exploit !

Les communistes avec le Front de Gauche restent la première force d'opposition. Ils seront les relais des exigences sociales des classes populaires, et autant dire qu'ils ne manqueront pas de travail !

A noter l'élection parmi ces 6 conseillers départementaux communistes et apparentés, celle de Laureen Genthon, jeune communiste et responsable nationale des étudiants communistes. Bravo et bon courage à elle : les chantiers ne manqueront pas !

 

Second tour des départementales : un département encore plus à droite, les jeunes encore plus méprisés !