MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Jeunes Communistes des Hauts de Seine (MJCF92)

Jeunes Communistes des Hauts de Seine (MJCF92)

Départementales 2015 : les aspirations des jeunes du 92 piétinées par la droite !

 
 
 

Le premier tour des élections départementales qui s'est déroulé le week-end dernier, confirme la mainmise de la droite dans les Hauts-de-Seine. Avec plus de 44 % pour l'UMP et l'UDI dès le premier tour, 5 % pour d'autres candidats de droite, c'est sans surprise que dimanche prochain, l'assemblée départementale sera dirigée par l'UMP et l'UDI.

Concernant le parti socialiste, le résultat est sans appel : la politique gouvernementale est condamnée dans les urnes par les électeurs avec 21 % des voix. Les pertes en nombre d'élus peuvent être importantes pour eux.

Avec 12 %, le FN fait un score encore trop élevé, mais loin de son résultat national. Il sera présent au deuxième tour à Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne face au Front de Gauche.

 

Les candidats communistes et Front de Gauche, réalisent un score important vu le contexte difficile. 9,7 % des électeurs ont choisi de porter leurs suffrages vers des candidats de gauche, qui ne renoncent pas à changer la société et à répondre aux aspirations des milieux populaires de notre département.

Dans trois cantons, ils seront au second tour et visent la victoire.

Ainsi à Nanterre, aux côtés de Patrick Jarry, maire de la ville, Laureen Genthon, membre du Mouvement des jeunes communistes de France, a de bonnes chances d'être élue dimanche et pourra porter la parole de la jeunesse qui veut en finir avec les inégalités qui se creusent dans notre pays et dans notre département.

La mobilisation jusqu'à dimanche doit s'amplifier pour battre la droite et l'extrême-droite !

Six autres membres de la JC étaient candidats et ont mené de belles campagnes.

 

Dimanche prochain, nous souhaitons que le maximum d'élus de gauche, de celle qui ne renonce pas, soient élus pour porter les revendications de justice sociale et d'égalité entre tous.

Avec une assemblée départementale dirigée par la droite, les aspirations des jeunes du département seront piétinées et nous ne pourrons pas compter sur l'UMP pour nous aider à construire notre avenir et notre vie.
 

Mais avec Laureen Genthon et tous les élus communistes et Front de Gauche, nous continuerons à mener le combat pour le remboursement de la Carte Imagin'R à 50 %, pour la construction massive de logements sociaux et étudiants, pour répondre aux urgences sociales, à développer les services publics (crèches, collèges, …), à améliorer la vie des gens !

 

Départementales 2015 : les aspirations des jeunes du 92 piétinées par la droite !